Ouf, une journée normale. Même s'il reste encore quelques estomacs bouleversés, nous sommes tous montés dans le car en direction de la vallée de Champoléon, celle qui fut creusée par le Drac blanc, qui rejoint le Drac noir pour former le Drac tout court qui ira plus loin (beaucoup plus loin) se jeter dans l'Isère. Dans la vallée du Drac blanc se trouvent une succession de hameaux plus ou moins perdus, surtout plus pour beaucoup d'entre eux, et un grand espace de randonnée en raquettes. En plus, dans la capitale de cette vallée, Les Borels, se trouvent l'église, le cimetière, l'école désafectée et... la Maison du berger. L'église et le cimetière n'auraient pas valu un tel déplacement, l'école non plus, bien qu'on s'y est parfois réfugié pour déjeuner, la vallée de Champoléon est une vallée nord-sud qui ne voit que peu le soleil et on y a connu des journées polaires. Par contre, l'espace raquettes et la Maison du berger, ça vaut le déplacement.

Nous sommes donc arrivés dans ce coin du bout du monde et nous avons retrouvé nos guides de montagne du Champsaur. La neige n'était pas bien épaisse là-bas non plus, et surtout tassée par les nombreux randonneurs qui y viennent, mais nous avons chaussé malgré tout les raquettes. Même si elles ne sont pas indispensables pour progresser, elles ont l'avantage d'isoler du froid du sol.

DSCF4004

Daphné, notre guide, explique comment chausser les raquettes.

Une fois avoir chaussé les raquettes, nous voilà partis pour deux bonnes heures de ballade. Ce n'était pas bien fatiguant, la neige était dure, rien à voir avec la poudreuse dans laquelle on s'enfonce et sur laquelle on s'épuise plus vite.

DSCF4009

On ne trouvera pas beaucoup de traces d'animaux, mais il y a plein d'autres choses à découvrir.

DSCF4011

 

Là-bas, derrière le col de la Venasque à gauche, c'est Chaillol. 

 

DSCF4017

 

Observation de la faune à la longue vue.

DSCF4016

 

Les crottes de mouches au centre au dessus des arbres, ce sont des chamois. il y en avait plein et on les voit beaucoup mieux à la longue-vue.

DSCF4021

 

Après ça il a fallu rentrer.

 

DSCF4023

La Grande Autane et l'Aiguille de la Recula, c'est très beau.

DSCF4022

Mais qu'est ce qu'on a faim !

DSCF4026

Quelle incroyable queue ! On se croirait à Pôle Emploi. Mais non, pas besoin de ticket, chacun aura son pique nique. Et oui, cent gamins, ça en fait des sandwichs et des paquets de chips.

DSCF4027

 

Comme il n'y a pas assez de neige pour faire un bonhomme de neige, on invente les prisonniers de neige.

DSCF4030

Les techniques se perfectionnent...

DSCF4028

C'est vrai qu'il n'y a pas grand chose, d'habitude, cette cascade de glace est énorme.

DSCF4031

On est quand même passé par l'école, mais on n'en a utilisé que la cour en attendant l'ouverture de la maison du berger.

DSCF4032

C'est un musée de la vie pastorale dont la visite est toujours aussi passionnante, tenue par des passionnés, et qui s'améliore d'année en année.

DSCF4033

Le soleil se couche sur la Grande Autane, le froid arrive, il est temps de rentrer. Bonne nuit à tous.