Ce matin au réveil, le ciel était couvert, la neige promise par la météo n'est pas arrivée, mais ça je le savais déjà, les vieux du coin et les guides du Champsaur me l'avaient dit samedi. La température est nettement remontée, elle devient positive en début d'après midi, pas bien longtemps, mais ça a permis de se débarraser d'une bonne partie de la glace qui transformait le parking situé devant le centre en une redoutable patinoire, surtout en chaussures de ski.

Ce matin donc, il y avait ski pour la moitié du groupe, pour rattraper la séance perdue vendredi matin suite à la veillée gastro. Ce sont les quatres groupes les plus forts qui y sont allés, nous sommes allés à la ferme de Florence avec les autres. C'est un petit GAEC, une expoitation d'environ 700 brebis, élevées uniquement pour l'agnelage donc pour la production de viande. Les enfants étaient répartis en deux groupes, l'un découvrant le bétail et la vie de la ferme, l'autre découvrant un très beau film sur la vie paysanne dans le Champsaur au fil des saisons. Je le connais par coeur, mais je ne m'en lasse pas.

DSCF4001

Il y a quelques kilomètres à faire à pied, alors Maxime va entonner le chant du "Bougalou" pour se donner du courage.

DSCF4005

 

Sur la route, sur notre gauche, le Champsaur se réveille.

DSCF4006

Chez Florence, quelques unes des 700 brebis, celles-ci agnèleront en mars, elles restent ensemble.

DSCF4007

Oui les filles, je sais, ça sent un peu fort...

DSCF4016

 

Comme à chaque fois, j'ai eu droit à un agneau de quelques semaines, et comme à chaque fois, il est trop mignon et il faut qu'on l'emmène, mais franchement, je me vois mal avec ça dans le TGV, il restera ici.

DSCF4022

 

Vue sur les Autanes en rentrant, la couche de neige est maigre, mais on va skier quand même.

DSCF4024

Vous ne le connaissiez pas celui-là, c'est peut-être dans le nouveau code de la route.

A midi, on avait faim, et il y avait de bons cordons bleus bien grillés. Nous nous sommes remplis la panse, un petit moment de repos, et direction la station. Pour plus de confort, on prend les chaussures de ski à la main et on monte en boots, c'est tellement plus pratique. Les groupes débutants se préparent tous à monter sur le télésiège, et deux ont même tenté l'aventure aujourd'hui. Le seul souci du télésiège, c'est l'arrivée. Quand on le quitte , on se trouve nez à nez avec un raidillon qui peut paraître insurmontable à un débutant. Après, il y a une petite piste facile qui sillonne dans la forêt mais qui manque par endroits de neige.

DSCF4029

 

Attention, ce n'est plus la petite piste verte du départ

DSCF4031

DSCF4036

Le petit chemin.

DSCF4035

Florian done des cosignes strictes, il y a de la terre et des cailloux.

DSCF4043

 

En bas, les autres groupes progressent et deviennet de plus en plus autonomes.

DSCF4052

DSCF4056

 

Jusqu'à un certain point...

DSCF4073

 

DSCF4069

DSCF4074

DSCF4078

On apprend même à skier à l'envers.

DSCF4089

Allez, il est tard, bonne nuit à tous.