Nous sommes prêts à partir, les valises sont faites, tout le monde dort, les étoiles sont distribuées, Paul le conteur est venu raconter ses histoires, c'était la dernière veillée. Il ne reste plus qu'à reprendre le car, le TGV , et nous retrouverons la grisaille de Paris. Mais les enfants vont surtout vous retrouver, et c'est ce qu'ils attendent avant tout. A demain, je passerai quelques coups de téléphone quand nous passerons la cuvette de Savigny, histoire d'avoir une idée de l'heure à laquelle nous arriverons, passez vous l'info entre vous. A demain.